Le cap nord et ses milliers de rennes

Samedi 10 Octobre 2020

Une courte nuit de sommeil et le réveil sonne… ça commence à être dur pour moi, la fatigue se fait ressentir !

Routine matinale et on s’en va.

La route est toujours superbe.

On arrive dans des pleines assez vastes, ça change.

On fait des photos, encore et toujours.

On cherche évidemment constamment les rennes !

Puis on arrive à un endroit où de loin on aperçoit plein de tâches blanches… plusieurs dizaines un peu partout !

Et ouiiiii, ça y est, ils sont laaaaaa !!!!

Il faut quand même savoir qu’en Laponie ce ne sont pas des rennes sauvages mais des rennes d’élevage ! Un peu comme les moutons dans le reste de la Norvège ! Ils sont plus ou moins sociables, et ils vivent en semi liberté dans des enclos immenses, parfois certains arrivent à s’échapper, on les retrouve donc au bord des routes.

On s’arrête et on essaye de s’approcher, pas de bol ceux là sont peureux et s’enfuient plus loin. Ils y en avaient vraiment énormément, plusieurs dizaines, voir une centaine ! C’était impressionnant.

On reste un peu de temps et on repart.

Plus loin on croise un petit troupeau d’une dizaine d’individus. Ils sont moins peureux, on a pu approcher un peu, mais ils se sont quand même un peu éloignés !

On repart et là, on tombe sur un grand troupeau pas farouche. On a pu approcher plus près, mais pas trop quand même, et on est resté là un long moment.

On a pu entendre les mâles bramer comme les cerfs, car c’est la saison des reproductions. Du coup on a pu les voir se battre, on a vu des bébés aussi. On a également vu les rennes qui sont en train de perdre les veines des bois (oui comme les cerfs, chaque année les rennes perdent leurs bois, et ça commence par le détachement des veines et de la peau des bois, ce qui les fait saigner et rend les bois rouges).

C’était vraiment cool de les voir d’aussi près !

On a fini par manger au parking qui n’était pas très loin, et les rennes nous ont « suivis », se déplaçant ainsi vers le van. C’était trop chouette de manger avec eux en face !

Après le repas on est retourné les voir.

Et on en a vu traverser !!!

C’est très rigolo un renne car ce n’est pas très futé !

Ils traversent souvent quand des voitures arrivent, puis ils ne bougent plus du type « on ne m’a pas vu, tout va bien, si je ne bouge pas, on ne me verra pas ».

Puis d’un coup ils paniquent, finissent de traverser et on ne sait pas pourquoi font marche arrière et traverse de nouveau dans l’autre sens.

Bref on a bien rigolé à voir ce spectacle se produire ! Ils ne sont vraiment pas futés !

Au moment où on retournait au van, tous ceux qui avaient traversé se sont décidés à revenir en arrière, et tous en même temps. Du coup on a loupé la plupart des rennes sur la route, mais Lio a réussi à avoir la fin du convoi. C’était assez impressionnant !

N’empêche que l’on n’aimerait pas être au volant quand ça se produit ! Ici il faut vraiment être très vigilant sur la route ☺️

On continue un peu de les regarder et on reprend la route, car il commence à être un peu tard et il nous reste deux heures et demie !

La route est toujours agréable !

Mais à un moment, on se retrouve totalement dans le brouillard ! C’est assez impressionnant à quelle vitesse il arrive et il repart !

Enfin nous arrivons au Cap Nord !

Le point le plus septentrional d’Europe continentale. Bon en vrai, ce n’est pas le vrai Cap Nord… il y a un point qui est un peu plus au nord, mais il n’est accessible qu’en faisant une randonnée, et nous n’avions pas vraiment le temps puisqu’il faut compter 6h. De plus la météo n’était pas vraiment de notre côté non plus ! Et si on veut vraiment chipoter, puisque nous sommes sur une île, ce n’est pas réellement le point le plus au Nord de l’Europe continentale… mais en tout cas, c’est le point le plus au Nord auquel on pouvait accéder en voiture !

Normalement le parking est payant, mais les caisses étaient fermées ! Du coup on va se garer et on va rapidement faire un tour.

Le parking coûte 300 NOK ! Pour le peu qu’il y a à faire et à voir, c’est vraiment cher, heureusement que l’on n’a pas du payer !

On prend des photos du fameux globe montrant que c’est le Cap Nord, ainsi que des statues présentes sur le site, le tout dans le brouillard encore.

Par moment ça se dégage et on aperçoit le fameux vrai Cap Nord, accessible en randonnée !

Il y a énormément de vent et il ne fait pas chaud.

On ne traîne pas trop et on redescend vers le camping repéré dans la journée.

Une fois sur place… il est fermé ! Et zut !

Bon je décide d’appeler celui qu’il y a un peu plus bas pour voir. Ouf il accepte de nous prendre, donc direction le camping suivant.

On arrive et on appelle le numéro inscrit sur la porte de la réception.

La personne nous dit « on est fermé »… donc j’explique que j’ai eu quelqu’un en ligne précédemment, qui m’a affirmé que c’était ouvert.

Du coup il perd un peu ses moyens, et il nous sort un petit « Oh ! Vous avez eu mon boss ! Ok, j’arrive dans 30 minutes ».

On était sidéré, mais bon ici ça fonctionne comme ça et on peut comprendre vu qu’il n’y a plus personne. Mdr

On s’installe et on fait un petit tour du camping, quand un homme nous interpelle et rentre à l’accueil.

On se dit oh bah il a fait vite, chouette.

On paye, on pose nos questions et on retourne au van.

Quand après quelques minutes je reçois un sms du numéro qui était affiché sur la porte de la réception me disant « je suis à l’accueil ».

Donc là on se demande à qui on a payé ! Mdr le flottement total !

En fait en allant à la réception, on se rend compte que le patron qu’on a appelé est finalement venu lui même nous faire payer.

C’était assez comique.

Le salarié nous a ensuite expliqué que la veille, ils s’étaient mis d’accord sur le fait de fermer le camping. Et que c’est pour ça qu’il nous avait dit que c’était fermé ! Mais le boss en nous ayant au téléphone, a accepté de nous laisser utiliser les installations, c’est cool et gentil de sa part.

Voilà, mystère résolu !

Arrive l’heure de l’apéro, puis on va se faire à manger dans la cuisine.

On rentre au van, on bosse un peu et dodo pour moi, tandis que Lio bosse jusque tard encore une fois. Exceptionnellement demain, je vais pouvoir faire une grasse matinée !!!!!!!


Dimanche 11 Octobre 2020

Une super nuit ! Et longue, ça fait du bien !

Aujourd’hui journée off, repos, lessive, douche, boulot ! Une journée à la cool car il fait vraiment moche toute la journée, donc on joint l’utile à l’agréable !

On a bien avancé !

Rien de particulier pour cette journée. Pas de vue pour moi pour travailler, tant pis au moins je ne suis pas déconcentrée.

2 thoughts on “Le cap nord et ses milliers de rennes

  1. Denis

    A les retouches des photos. Ça prend beaucoup de temps. Mais pour le plus grand plaisir de tous vos lecteurs. Alors encore un grand merci à vous deux.

  2. Nathalie Spieker

    Extraordinaire tous ces élans….et commé d habitude des vues sublimes presque lunaires par moment …seuls au monde qu’elle chance….loin de tout le tracas du covid19…..avec’ la nature pour soi ….la chance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *