Ngorongoro National Park

Jeudi 12 Novembre 2020

En fin de matinée c’est là, qu’une looooongue route commence !

2h15 de piste cabossée jusqu’au cratère du Ngorongoro !

A l’arrivée, embouteillage à cause de… deux girafes qui marchent vraiment tranquillement au milieu de la route, visiblement pas pressées, et n’ayant pas du tout envie de se mettre sur le côté ! Mdr la savane est vraiment impressionnante !

Et puis on entre dans le cratère ! La descente est impressionnante et la vue magnifique.

On aperçoit déjà des buffles, des gnous et des zèbres.

Quand soudain à la radio un appel nous fait plaisir. Il y a un rhinocéros noir pas loin !!!! Trop trop génial !!!!!!

On fonce et on n’est que deux voitures. En effet il y a un rhino. Il est loin, mais on peut quand même bien le voir aux jumelles et au zoom de l’appareil ! Trop trop cool !!!!

On passe un moment à espérer qu’il se rapproche ! Mais non, il fait demi tour, la pluie arrive et on ne le voit plus.

On décide donc d’aller manger.

En arrivant à l’air de pique-nique, surprise ! Deux lions ! Juste à côté ! Trop chouette aussi !

On va en contre bas de la butte sur laquelle se trouve les lions, on est donc à plusieurs dizaines de mètres des lions, quand Lucas nous dit « on mange ici »

Quoi ?!!! Mais les lions sont à côté…

Pas de panique, ils ne viendront pas nous dit-il… ok alors on s’installe.

On a le temps de manger vite fait avant que la pluie ne refasse son apparition… et zut !

On débarrasse et la le lion bouge et commence à venir dans notre direction. Bon il est temps de partir mdr je ne suis pas très rassurée !

On repart faire le tour du parc.

Sur la route, l’essuie-glace tombe en rade. Mais pas de panique, en Afrique il y a toujours une solution ! Et oui ! Celui qui ne fonctionne plus on le soulève ! Il n’y en a plus qu’un, mais comme on dit ici, hakuna matata mdrrrr !

On se ballade mais on ne retrouvera pas le rhino et on profitera de ces paysages sublimes. On croise beaucoup de zèbres et de gnous, c’est top.

Puis on passe dans une sorte de forêt tropicale qui n’a plus rien à voir avec les précédents paysages.

On voit des élans d’Afrique.

Puis il est temps de sortir du cratère et d’aller au camping.

Sur la route on s’arrête au point de vue, on y est resté un peu plus longtemps que prévu car on a du attendre qu’un convoi diplomatique passe. Puis on se remet en route.

Une fois à la ville, Lucas nous dit que nous n’irons pas au même camping que le premier jour. On changera ! Oh bon d’accord pas de soucis pour nous ☺️

On arrive sur place, et en fait c’était une surprise ! Samwel nous avait réservé une nuit dans une case traditionnelle, avec plus bas une magnifique vue sur le lac Manyara, et Lucas s’était occupé d’organiser tout ça.

Qu’est ce qu’ils sont adorables quand même !

On est trop trop trop content de pouvoir tester ça !!!!!! 😄

On s’installe, douche et repas.

Après le repas, Lucas nous chante une petite chanson avec sa guitare, qu’on aime bien et qui reste dans la tête !

On passera la soirée à chanter des chansons. Pas de feux de camp car la pluie a frappée très fort juste avant le repas (inondation et tout le toutim), mais chanson quand même !

C’était génial.

On file alors se coucher, car le lendemain on refait le parc Tarangire qu’on avait bien aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.