Tarangire National park , et départ

Vendredi 13 Novembre 2020

On a passé une super nuit dans la case !

On a le droit à un beau lever de soleil sur le lac Manyara avec la vue de folie !!!

Petit dej et c’est partiiii pour le dernier jour de safari !

On passe par un petit garage en ville pour essayer de réparer l’essuie glace, mais rien n’y fait, il faudra changer tout le mécanisme. Pas de problème on repart.

Vers 9h nous arrivons au parc.

On prend quelques photos avec Lio et avec Lucas !

Et hop !

Lucas nous explique encore énormément de chose. Aujourd’hui on profite vraiment de la nature, sans rien espérer de particulier.

On s’arrête devant les baobabs géant et devant les vues sur la rivière.

Quand on aperçoit un énorme troupeau d’éléphants qui s’agite dans le fond.

On va donc voir.

Sur le chemin nous les croisons et ils sont beaucoup plus calmes. Ils passent tout près de nous, c’est assez impressionnant encore.

On continue de descendre.

Quand là on voit une famille traverser la rivière.

Tout va bien jusqu’à un moment, où on les entend faire du bruit avec leur trompes.

Et là, d’un coup, ils changent de direction et il se mettent à détaler très rapidement.

De l’autre côté de la voiture un autre troupeau détale vite.

On se dit qu’il y a forcément quelques chose… on se met donc à chercher.

On fait le tour de la zone, mais rien n’attire notre attention. Flûte, il y avait forcément quelque chose… dommage.

On continue de se balader. On cherche un peu les félins sans rien voir.

Du coup, on continue.

Et on recroise le groupe d’éléphants, cette fois très calmes.

En observant une girafe, on se rend compte qu’ils passent juste à côté de la voiture.

C’était chouette à voir.

Puis on continue de longer la rivière. On s’arrête à un joli point de vue, et on voit les éléphants à l’eau en train de boire.

Joli spectacle !

A ce moment là une autre famille d’éléphants arrive derrière nous. On a des éléphants de partout lol

On se promène dans le parc, et on visite beaucoup plus que le premier jour où on y était. On a vraiment vu beaucoup d’endroits. C’était fou. Les plaines, les forêts etc.

Superbe !

Quand soudain… on aperçoit une voiture à l’arrêt. J’observe et là je reconnaît !!! Des oryx !!! On nous avait dit qu’ici ils étaient vraiment peu nombreux, donc c’est rare d’en voir ! Olala et voilà la chance, on en a deux devant nous. Ils sont un peu peureux mais on peut quand même bien les voir. Heureusement ! Trop cool.

Puis on prend la direction de l’air de pique-nique.

Arrivé sur place on est accueilli par les singes vervet, qui ne sont pas très sympa. Ils attaquent les touristes et volent la nourriture.

Heureusement ils ont peur des guides, donc on est tranquille. Même si en arrivant seul au début je me suis vite fait prendre pour cible mdr

On déjeune tranquillement puis je pars aux toilettes. En revenant, c’était arrivé ! Lio et Lucas se sont fait voler un paquet de gâteau par un petit singe plus rapide qu’eux ! J’étais morte de rire !

Le repas finit on débarrasse, et là, la pluie fait son apparition. Grrrrr

Il pleut bien…

On continue de se balader, mais sous la grosse pluie on ne voit rien, d’autant que l’essuie-glace ne fonctionne pas vraiment…

Heureusement ça n’a pas duré et ça c’est calmé !

On a même la chance de voir sur le bord d’un buisson une lionne tranquillement allongée !

La visite est finie, il est temps de reprendre le chemin du retour direction Arusha.

La veille Samwel nous avait demandé si on accepterait de venir manger chez lui après le safari ! Évidemment nous avons accepté !

On sort du parc et je me rends compte que quelque chose ne va pas à mon pied. J’ai très mal, je suis rouge et je ne peux plus le poser.

Du coup je regarde, je nettoie, et là je vois que j’ai un petit truc noir. Une épine évidemment, donc je parviens à la retirer plus facilement que l’autre jour.

C’est fait et je sens la différence. Les épines ici sont venimeuses (enfin elles injectent un produit qui engourdit), du coup une fois enlever ça va mieux !

C’est parti, direction la ville pour notre dernier repas.

On passe d’abord par le bureau de Samwel pour récupérer le reste de nos affaires, il est fier de nous montrer son bureau.

Puis direction chez lui, on n’est pas en avance mdr

Ici c’est polé polé, donc on ne s’inquiète pas vraiment.

On arrive chez lui avec la clique (Lucas, Gideon, nous et Mickael, son associé).

On s’installe et on mange. Un super repas traditionnel préparé avec soin par Samwel.

On chante notre super chanson préférée « jambo », et l’ambiance est vraiment chouette !!! J’adore.

Malheureusement on ne peut pas traîner, il est temps d’aller a l’aéroport.

On range et on remonte dans la voiture.

1h de trajet avant d’arriver à l’aéroport.

C’est le moment où l’on doit dire au revoir. Pas évident car on s’est quand même attaché a eux !

Mais bon on est dans le rush, car pas vraiment à l’heure pour la première fois de ma vie… mdr

On se serre dans les bras et on file dans l’aéroport.

On doit refaire tout nos sacs. On avait séparer nos affaires pour le safari, donc il faut tout refaire pour l’avion. On a l’air de vrais manouches dans l’aéroport mdr mais bon pas le choix.

Juste le temps de finir nos sacs qu’une dame vient nous voir et nous dit qu’on est les derniers, et qu’ils vont fermer le guichet.

On passe le contrôle sanitaire, puis on donne nos bagages.

On passe le contrôle douane, ou les types étaient pas du tout aimables, puis on arrive dans la salle d’attente.

20 minutes et hop on grimpe dans l’avion.

C’est là qu’on se rend compte qu’ils ont une heure d’avance !!!! Oh mais ça nous était jamais arrivé ! Mdr

Du coup on est parti avec 1h d’avance ! Alors ça…

Le premier vol se passe bien. On a trois places pour deux, donc on peut dormir un peu.

Escale à Doha sans problèmes, et second vol presque vide.

J’ai pu avoir une banquette de trois pour moi toute seule. Le pied.

Nous arrivons à Paris vers 13h !

Et voilà. Notre tour du monde prend fin.

Nous avons fini en beauté avec un safari mémorable.

On vous fera un petit article récapitulatif et un bilan du tour du monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.