Mnemba island, le paradis sur terre !

Lundi 2 Novembre 2020

Le réveil sonne tôt, mais c’est pour la bonne cause. Aujourd’hui, c’est THE excursion que j’attends depuis le début. J’espère que la météo sera avec nous.

Donc on finit nos sacs, on prend notre petit déjeuner, et Nassor arrive pour nous récupérer ! Une fois n’est pas coutume, il est venu sans Nora. On l’a retrouvera plus tard.

Dans la voiture on a vachement discuté avec lui, sur le mode de vie à Zanzibar, les différences avec la France (salaires, loyer, style de vie…).

C’était très enrichissant.

Direction le nord !!!! 

C’est le jour où l’on va voir les dauphins sauvages, et le banc de sable de rêve de Mnemba. Youpiiiiii !!!!

On s’arrête en chemin acheter des fruits et des boissons ! 

Puis on arrive au petit port d’embarcation, où l’on grimpe dans notre petit bateau.

Le ciel est dégagé, chouette.

Après quelques minutes en bateau, on arrive à l’emplacement des dauphins. 

Il faut savoir qu’ils sont sauvages, en liberté et donc qu’ils bougent constamment. Et ça, on va en faire les frais physiquement. Mdr 

Premier arrêt, il y a quelques bateaux (4) et des touristes à l’eau. Oui car ici ils nous autorisent à nager à côté d’eux ! Mais comme ils sont sauvages, ça ne dure pas très longtemps !

Donc on a pu les voir un peu sortir de l’eau. Puis ils sont partis plus loin. 

On se prépare, on enfile les palmes et on met le masque.

Le bateau a suivi la trajectoire des dauphins, et tout en respectant un certain espace de « sécurité » ils nous ont dit « GO » !!

Ok on saute dans l’eau. Et là on voit sous nos jambes, 5 dauphins, dont un bébé !

Trop cooooool ! En plus à ce moment on était les seuls à l’eau !

On a pu les voir un peu de temps avant qu’ils n’avancent plus loin. 

On est remonté sur le bateau et on les a suivi.

Un peu plus loin, hop retour à l’eau. 

Ils étaient tranquilles, et on n’avait pas l’air de les déranger. 

Ils faisaient leur vie.

On a pu en voir un chasser une pieuvre !!!! C’était fou ! La pieuvre à cracher de l’encre pour se défendre, mais elle n’a eu aucunes chances. Lio a pu avoir cette scène en vidéo !!! Trop cool !

Après avoir chasser, la maman et son bébé sont même venus juste devant moi, à quelques dizaines de centimètres. C’était génial !

On a pu les observer un moment sans être trop déranger (1 ou deux personnes avec nous seulement).

On voyait les dauphins se rouler dans le sable et s’amuser, c’était chouette.

On est remonté sur le bateau pour aller voir un autre groupe plus loin. Laissant ceux là aux prochaines personnes .

Une fois sur place, on se rend compte que le groupe compte une trentaine d’individus environ (impossible à compter tellement il y en avait lol)m

Ils sont passés juste en dessous de nous, tous ensemble. Ça c’était juste dingue !!!!!!!!!! 

En voir autant, il y en avait de partout, c’était génialissime !!!!!!!!

On a pu faire des photos et des vidéos ! Des souvenirs de malade !

On a pu les suivre et ils s’amusaient à faire des demi-tours tous ensemble et à « jouer » avec nous en nous faisant tourner en bourrique.

Puis ils ont du en avoir marre car ils sont partis assez vite. 

S’en suit un peu une « chasse » au dauphin. C’était quand même respectueux, mais on les a poursuivi quand même un peu et nos boatmen respectaient les distances entre le bateau et les dauphins, mais ce n’était pas le cas de tout le monde… dommage !

A chaque fois il fallait aller vite à l’eau, mais le temps de plonger, ils étaient déjà très loin. 

Un moment, on nous donne le signal de se jeter à l’eau, donc ni une ni deux, je saute ! Et je m’aperçois que Lio n’a pas sauté, et le bateau est parti ! Mdr

Ils ont suivi les dauphins qui allaient vraiment vite, une fois que Lio s’est jeté à l’eau, le bateau est revenu me chercher.

C’était assez fatiguant de suivre le rythme des dauphins, qui n’avaient clairement plus trop envie qu’on les ennuie. 

Monter, sauter, nager…. bref j’étais épuisée !

Quand nos guides ont compris que les dauphins en avaient vraiment marre, ils nous ont dit que c’était fini, car les dauphins finiraient par aller trop loin et trop vite. 

Encore une fois notre équipage est respectueux des dauphins, tandis que d’autres bateaux continuent d’essayer de rattraper le groupe de dauphins.

Bref, on a fait machine arrière pour aller en direction du banc de sable.

Sur le chemin on est retombé sur le premier groupe de cinq dauphins. On a re-sauté deux fois à l’eau, et puis moi j’en ai eu assez. Les méduses me piquaient trop, et j’étais fatiguée !

Lio est retourné deux fois de plus à l’eau. 

Encore un joli spectacle qu’on a eu la chance de voir une dernière fois. Moi sur le bateau, a les voir remonter ensemble à la surface, c’était chouette. 

Cette fois on n’était que deux bateaux autour, donc c’était très calme.

On est allé à un spot de snorkeling où ils y avait pleins de poissons colorés ! 

Lio est allé à l’eau, mais moi je suis restée sur le bateau ! 

Puis on est parti au banc de sable. En effet, c’était un endroit paradisiaque. Une eau d’un bleu rarissime, un banc de sable. 

Quelques bateaux, mais pas non plus le débarquement. 

On a pu aller se baigner, prendre des photos, manger nos fruits, et profiter de cet endroit exceptionnel ! 

C’était vraiment parfait.

L’eau m’a subjuguée ! 

On est resté un moment là-bas, jusqu’à ce que la marée commence à recouvrir le banc de sable petit à petit. On est donc reparti.

Sur le retour, le commandant a laissé la barre du bateau à Lionel, pour son plus grand bonheur !!! 

Il était tout content de conduire le bateau, et il l’a super bien fait !!!!

Jusqu’au bout il a pu conduire !

Une fois sur la terre ferme, direction le restaurant.

Nora avait commandé une spécialité : le chapati roll.

C’était une tuerie ! Vraiment trop trop bon !!!!! Olala mais vraiment délicieux !!!!

On a mangé et on s’est reposé un peu.

Pendant ce temps, Nassor a du changer un des pneus de la voiture qui était apparement crevé, sans qu’on s’en aperçoive !

Tout ça réglé, c’est la fin du tour. 

Ils nous amènent à notre nouvel hôtel dans le Nord de l’île, à Nungwi.

On fait le check-in et on s’installe.

La chambre est grande, avec clim et ventilateur, fenêtres équipées de gros rideaux ! Chouette, le luxe ! lol

On s’aperçoit que deux lumières ne fonctionnent pas, et la wifi non plus.

On va à l’accueil et on leur en parle.

Pour la wifi, c’est un soucis technique. 

Pour la lampe, elle va voir ce qu’elle peut faire !

Quelques minutes après, elle revient avec un technicien qui change une des ampoules.

Ça fonctionne ! Oui, mais en fait cette lumière n’est branchée à aucun interrupteur… donc impossible de l’éteindre, mais eux n’y croyaient pas leurs yeux ! Du coup il a enlevé l’ampoule. Et pour la seconde ampoule, on devra attendre le lendemain, que la proprio soit allée en acheter une à la grande ville. 

On a fini de ranger nos affaires, et hop dans la piscine une bonne heure pour se détendre.

Douche puis repas au restaurant.

Les prix sont vraiment moins cher que dans le sud, c’est impressionnant !

On a bien mangé et on est rentré à la chambre. J’ai écrit et Lio a corrigé des articles.

La wifi est revenue, mais apparement l’état a encore limité internet, car rien ne fonctionne vraiment. 

On verra demain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.