Passage de la frontière terrestre Cambodge – Vietnam par Bavet

Nous sommes en attente à Sihanoukville depuis 17h30.

On a réservé notre transport avec l’hôtel Kaktus, qui travaille avec une agence à Otres Beach. On voyagera avec la compagnie Olongpich Transport, nous n’avons pas eu le choix de la compagnie. Les billets nous ont coûtés 30$ par personne de Sihanoukville à Ho Chi Minh Ville.

Le bus est censé partir à 19h30. 

On avait demandé le cheminement, la dame de l’agence de Otres nous avait dit qu’il y aurait une pause entre Sihanoukville et Phnom Phen, ensuite un arrêt à Phnom Phen, sans changement de bus, avant d’aller jusqu’à la frontière pour prendre un autre bus.

On demande à la dame de la compagnie de bus… en fin de compte on doit changer de bus à Phnom Phen, avec une attente de 4h. Ce n’est pas le même discours que l’agence. Mais la dame nous rassure et nous dit que ce sera également un bus couchette.

On vient nous chercher une première fois pour aller dans un bus. Mais au moment de grimper on nous dit que finalement celui là n’est pas le notre.

On retourne attendre. Puis on nous dit que c’est le bus rouge. On met nos sacs dans la soute, et à 19h15, après avoir demandé, on a le droit de monter dans le bus.

Bus Hôtel couchette, moins bien que le précédent, mais bon ça fera l’affaire.

On s’installe et on essaye de dormir, car on a du chemin. La route promet d’être compliquée. 

Il y a des russes dans le bus qui ont décidé de faire chier tout le monde, ils parlent fort, le gamin regarde un dessin animé pour enfant sans écouteurs. Et dans la nuit, j’ai fini avec le pied nue de la nana sur la tête, car elle était debout dans le bus et n’avait rien trouvé de mieux que de mettre son pied sur le rebord à côté des têtes. Bref horrible.

On arrive à 00h50 à Phnom Phen.

On nous débarque sans rien nous dire, il a fallu que je demande si on descendait là ou pas…

On sort et on nous dit d’attendre devant le shop. Ok il est minuit, on n’a pas mangé et on ne sait rien.

Je demande des infos à un mec du shop, il me répond que le bus est à 4h.

Ok 3h a attendre… assis sur un petit tabouret, sans rien. Super !!!

Un conducteur de tuctuc sympa enlève des colis pour me faire une place pour que je dorme un peu. Lio lui écoute de la musique.

Arrive 3h30 et là on nous bouge, on nous donne des billets de bus, et on nous fait grimper dans un tuctuc sans rien dire.

On finit par comprendre que le prochain bus n’est pas de la même compagnie.

On arrive devant une agence qui ouvre à peine (Khai Nam). Dedans il y a écrit les horaires, et le bus n’est pas à 4h mais à 4h30. Du coup on attend encore.

Le bus arrive, on charge les sacs, et surprise ! Un bus normal !!!! Je regarde à l’intérieur de l’agence les prix pour ce trajet, et étonnement on est à 8$ seulement ! Donc on a payé bien trop cher (30$). Pour idée on a payé 19$ le trajet de Siem Reap à Sihanoukville en bus luxe couchette, pour 11h de trajet. 

Donc même le bus couchette pour Phnom Phen ne devait pas coûter bien cher, en regardant sur 12GO Asia il était à 9$… où est donc passé le delta ? On nous a fait croire au confort alors que non. On a payé pour rien. Bref là je suis très en colère. 

On monte, et le bus part. On s’arrête assez régulièrement.

Arrive un moment où un des gars de la compagnie nous demande nos passeports, sans rien expliquer car il ne parle pas anglais. Les autres étrangers lui donne, moi je refuse.

Il ne dit rien, et après on stresse en se disant qu’il y a peut être une vraie raison, ou alors c’est une arnaque… on ne sait rien.

On finit par lui apporter les passeports de peur que le bus à la frontière parte sans nous, avec les bagages dedans.

On est en flippe. Aucune personne de la compagnie ne parle anglais.

Au bout de quelques heures on s’arrête sur le côté, et la surprise, on a creuvé !

Voilà voilà… au bord de la route à attendre que le pneu soit changé, sans nos passeports… l’angoisse.

Après 30-40 minutes on repart.

On stoppe un peu avant la frontière dans un restaurant où on ne sait pas combien de temps on reste là, on n’ose pas prendre à manger de peur de ne pas avoir le temps.

On ne sait toujours pas quand on récupérera nos passeports. Je pose la question, et je me fais renvoyé chier par le type qui est vraiment exécrable !!!!

On voit les autres remonter alors on suit.

On arrive à la frontière, et là on ne sait toujours rien. On suit les autres et je suis dépitée.

On passe le poste cambodgien sans rien faire, juste en marchant quelques mètres et on remonte dans le bus. Pourquoi descendre ? On ne sait pas, pourquoi on ne fait pas tamponner nos passeports, on ne sait pas…

On arrive ensuite au poste vietnamien, où on descend et on entre dans les bureaux de douanes. Mais on n’a toujours pas nos passeport. On voit passer et repasser le type du bus.

Je demande et il me renvoit bouler encore.

Je suis au maximum de mon stress, Lio lui est patient.

On nous prend la température.

Après 20 minutes, le type récupère nos passeports au guichet. Et là on se demande si ils ont bien vu qu’on avait déjà payé un visa avant…

On les récupères et on regarde. Ouf ! Ils ont vu et tout est bien tamponné… tout est bien qui finit bien, mais quel stress pour moi.

Étonnamment on ne nous a pas demandé de payer le service… tant mieux !

Nous voilà au Vietnam ??  !!!

On ressort et on remonte dans le bus. Il est environ 9h et c’est reparti pour deux heures interminables. On n’a presque pas dormi ni mangé. Super.

On arrive à l’agence de la compagnie à Ho Chi Minh vers 11h20.

On nous dépose sans rien dire, évidement on n’est pas au centre ville lol. Et ici aucun tuctuc… des motos taxis ou des vrais taxis.

On accoste un taxi qui venait de déposer des personnes. C’est un taxi meter, donc les tarifs sont réglementés. Problème, nous n’avons pas encore retiré de dong et on ne voit aucun distributeur à proximité… on demande à payer en dollar, le chauffeur accepte et nous annonce 7$ pour 3,5 km… on sait qu’on est en train de se faire rouler, on ne sait pas de combien, mais on accepte quand même car on est creuvé, on a faim et on a qu’une envie, c’est d’arriver !

On grimpe et c’est parti pour l’entubage. On arrive après 10 minutes, le compteur affiche 59 000 VND, soit 2,50€ environ… on est loin des 7$ demandés !

On tente de lui expliquer, en vain, et on ne veut pas passer trois heures. Donc voilà on s’est fait avoir encore… grrrrr

Ce super trajet a été le pire pour moi jusqu’à présent… de mauvaises surprises, des arnaques… Un enfer.

Mais bon, nous voilà au Vietnam donc nous allons profiter à fond !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *