Bergen, la petite ville portuaire, aux maisonnettes en bois.

Dimanche 6 Septembre 2020

Toujours pas de réveil, cool, on traine un peu puis on se prépare à partir. On mange une bonne omelette qui ressemblait plus à des œufs brouillés mdr.

On refait le plein d’eau, on vide les toilettes et les eaux grises, et c’est partiiiiii !!!

La route pour aller à Bergen n’est pas terrible. On passe par beaucoup de tunnel,ce n’est pas très interessant, puis il n’y a pas beaucoup de points de vue. 

On s’est quand même arrêté un petit peu.

Nous sommes passés par la route où mon père a eu son accident, il y a bientôt 16 ans. Cette fameuse route qui a failli lui coûter la vie. Ce n’est pas sans émotion que je la contemple, même si depuis ces années elle a du beaucoup changer. Il y a beaucoup de pluie, les photos étaient compliquées à prendre.

On a eu du mal à trouver un parking pratique, pas trop cher, et accessible à Bergen. Heureusement, grâce une nouvelle fois à l’application park4night, j’ai trouvé un parking qui convient. D’après les commentaires, l’entrée est assez étroite… mais une fois sur place, aucune difficulté à rentrer dans le parking.

On se gare, enfin on met plusieurs minutes à se mettre d’accord sur l’emplacement, car on n’était pas certain d’avoir le droit d’aller au fond.

Bref on finit par s’y mettre quand même, car ce sera plus simple pour sortir si le parking est complet au moment de partir demain.

Il n’y a pas grand monde, et le mur est vraiment très joli. Le street art est magnifique.

Nous voilà sur ce parking pour la nuit en plein centre de Bergen.

On entend légèrement le tramway, mais ça ne nous dérange pas du tout.

On décide d’aller faire un petit tour dans le centre vu que le temps s’est plutôt calmé, on a même la chance d’avoir quelques éclaircies.

Nous sommes à 15 minutes à pied de Bryggen, le quartier avec les maisons en bois.

La ville n’est pas super intéressante… il n’y a pas beaucoup de choses à voir sur le chemin.

Nous arrivons au quartier et prenons des photos des fameuses maisons de points de vue différents.

On décide ensuite d’aller manger au restaurant, notre premier en Norvège.

Pour cela on choisit un restaurant qui se trouve dans le quartier, et qui fait des spécialités norvégiennes.

On s’installe, et on commande. Ce sera deux plats de truite grillée ! Miaaam

Il y avait aussi du renne au menu, mais vu qu’on est dans un port, Lionel a préféré prendre le poisson, le renne attendra d’être dans le Nord !

Très bon plat, on s’est régalé. Pour ma part j’ai même pris un dessert (flan caramel maison), une tuerie !!!!

Une fois ressorti, on espérait faire des photos de nuit, mais rien n’est éclairé, donc on décide de rentrer… dommage.

On se couche le ventre bien rempli. 


Lundi 7 Septembre 2020

Aujourd’hui on met le réveil. On doit faire la visite de la ville avec Anaïs, une amie rencontrée sur un groupe de voyage.

Elle arrive vers 9h et on fait un petit tour, elle nous montre l’université et une église.

Arrivés à Bryggen, je me rends compte que j’ai malheureusement oublié le porte feuille avec les sous, donc on fait l’aller-retour au van pour le récupérer.

Puis on file prendre le funiculaire pour monter à Fløyen, la montagne qui se trouve derrière Bergen, pour avoir le point de vue sur la ville.

C’est 50 NOK (environ 5€) par personne l’aller (idem le retour).

Ça grimpe bien et une fois en haut, en effet, on a une superbe vue sur la ville.

Par contre il fait froid et il y a beaucoup de vent.

On va jusqu’au lac derrière, puis on redescend à pied en passant par la forêt et les petites ruelles.

On a même aperçu un renard.

On s’arrête manger au macdooooo, yes j’en avais trop envie, au grand désespoir de Lio mdr.

Puis on va visiter les ruelles de Bryggen, qu’on n’avait pas faites la veille.

C’est joli ,mais vraiment petit lol.

Ensuite on va voir l’énorme trois mâts qui est à quai, et on s’aperçoit qu’il est prêt à partir. Oui on peut payer pour faire un tour à bord, une croisière qui apparement va jusqu’au îles Shetland.

Puis on va sur la péninsule de Nordnes, qui n’a pas eu grand intérêt pour nous vu le vent et la pluie qui arrivait.

On est donc rentré au van, et on a dit au revoir à Anaïs.

Sans attendre on a reprit la route (on avait payé le parking pour 24h seulement).

On est repassés par la route où mon père a eu son accident et moins de pluie cette fois donc plus de photos.

On s’est arrêté faire des courses puis on a trouvé un spot pour passer la nuit, une petite aire de repos proche du lac Vangsvatnet, qui se trouve juste avant d’arriver sur la ville de Voss.

On mange et dodo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *