Palawan : El Nido et la baie de Bacuit

 Jour 1, arrivée et découverte d’El Nido :

Et voilà le grand jour est arrivé, départ pour les cocotiers et les plages de fou.

Nous avons pris la compagnie Air Swift qui comparé à la compagnie précédente pour Cebu, Cebu Pacifique, était vraiment bien meilleure. Pas de retard, bouteille d’eau dans l’avion, par soleil à l’arrivée. Rien à redire.

Nous atterrissons au petit aéroport de Lio Airport. Ça nous a bien fait rire ! Nous savons maintenant que Lio à un aéroport à son nom ^^. La piste était vraiment très courte et l’avion n’avait pas le droit à l’erreur. Il faisait vraiment très chaud, et seuls les tuk-tuk pouvaient emmener les gens dans leurs hôtels respectifs. Nous étions trop heureux de pouvoir les tester après les avoir évité une semaine sur la route !

Le tuk-tuk nous accompagne à notre hôtel : Mansion Buenavista. Sur l’annonce il ne payait pas de mine, pourtant je pense que c’est le meilleur de notre séjour (ambiance, vue, chambre, amabilité du gérant). Nous avions réservé deux nuits seulement car pour la suite j’avais pris une chambre haute gamme dans un super hôtel pas loin (qui finalement était moins bien que celle-ci).

A peine le temps de poser les bagages qu’il fallait filer au centre de plongée pour faire le check-in du lendemain. Car oui, nous nous étions inscrits pour passer l’OPEN WATER. Nous avons fait les cours à la maison sur internet, ce qui nous a permis de n’avoir que deux jours de plongée pour le valider.

Nous nous sommes baladés dans la petite ville d’El nido, entre les magasins, les bars et les restaurants, on sentait que l’ambiance était plus vacances touristiques que l’ile de Cebu.

Nous avions très faim, du coup, petit arrêt dans un restaurant avec Wifi (oui car Lio devait faire un déblocage de sa carte pour pouvoir retirer, cause de plafond atteint, et c’est lui qui avait l’option internationale pour avoir réduction des frais bancaires à l’étranger). Nous avons bien mangé, poulet ADOBO pour moi et poulet curry pour Lio. Le restaurant se nommait : Amos restaurant.

Puis nous allons retirer les sous de la plongée, et sur le chemin, on décide de s’arrêter dans une agence qui organise des tours en bateau.

Nous regardons toutes les offres et optons pour deux jours en tour privé. Ce n’est pas énormément plus cher mais plus confortable. Par chance il restait des places pour les tours que nous voulions. Oui car là-bas, toutes les agences proposent uniquement 4 tours : A / B / C / D.

Nous avons pris le A et le C pour le dimanche et le lundi !

Puis hop direction le centre de plongée !

Là-bas nous rencontrons Julien, notre instructeur, très gentil avec qui le feeling passe de suite. Heureusement car nous étions un peu stressés.

Nous remplissons tous les papiers, puis repartons nous balader sur la plage.

Un petit bar sympa nous faisait de l’œil, alors nous sommes allés nous installer pour observer le couché de soleil. Malheureusement, la grosse montagne d’El Nido cachait le soleil, et nous ne l’avons pas vu partir.

Au bar nous avons discuté avec deux françaises assez sympas, mais un peu spéciales. J’adore discuter, parler avec toutes les personnes que je croise en voyage. Alors J’ai entamé la discussion avec elles.

La nuit étant bien présente, nous décidons d’aller diner dans un resto trouvé sur trip advisor et Lonely. L’art café avait une ambiance géniale. Un groupe philippin jouait du rock (et du bon rock). Un repas trop agréable. Lio a pris du poisson et moi des pâtes (encore lol). Nous sommes restés un peu après manger pour écouter la musique jusqu’à la fin du concert.

Puis c’est le moment de retourner à l’hôtel pour se laver et se coucher. C’était bien sûr sans compter que l’on entendait une énorme musique et des gens applaudir dans le centre de El Nido.

Du coup, par curiosité, nous sommes allés voir : c’était un concours de danse et de chant. Alors là, c’était épique ! Il y avait du bon, du moins bon, et du mauvais mais nous avons vraiment passé du bon temps car tout le monde était à fond dedans.

Sur le retour nous sommes passés par le petit marché de nuit, au rythme de la musique, des odeurs de nourriture, des gens grouillants dans les allées.

   

Une découverte de la ville plus que magique, nous adorions déjà cette ambiance très spéciale typique de l’Asie ! Nous allons passer un super moment là-bas !!!

Jour 2, Plongée sous-marine :

Nous nous levons tôt pour notre première journée de plongée pour la formation OPEN WATER de chez PADI au centre de plongé Palawan Divers.

Nous descendons prendre le petit déjeuné dans ce super hôtel vraiment agréable. Le petit déj est fait maison à la commande. Un délice.

Je stresse un peu malgré que j’ai déjà plongé plusieurs fois. Lio lui n’a jamais plongé mais il est hyper confiant.

Nous arrivons au centre vers 7h30, Julien nous accueille et puis nous allons dans une petite salle pour qu’il nous explique le matériel (le nom de chaque élément, comment les vérifier, etc.)

On s’exerce à monter le premier étage, et à faire nos vérifications de sécurité.

Puis c’est parti direction le bateau. La première plongée s’effectue en eau « protégée » (normalement piscine mais ici mer calme et peu profonde).

Début des exo, pas évident pour moi mais Lio est comme un poisson dans l’eau. On apprend à vider le masque, à se stabiliser, à se mettre à l’eau, et pleins d’autres exercices. Jusque-là tout vas bien. Mais vient le moment où l’on doit enlever entièrement le masque sous l’eau.

Extrêmement difficile pour moi qui ai paniqué et bu la tasse trois fois de suite (enlever le masque sans se boucher le nez, c’est très compliqué). J’ai finalement dû me boucher le nez avec mes doigts et tout s’est bien passé en suite.

Seconde plongée : South Miniloc. Un endroit sublime, pleins de coraux, d’animaux marins, une véritable merveille. Nous avons la chance d’avoir une photographe qui nous suit pour cette plongée. Grâce à elle nous avons de superbes clichés.

 

Nous remontons sur le bateau pour déjeuner. Je ne suis pas malade, heureusement, car j’ai acheté des cachets dans El Nido, pour le mal de mer. Le repas est très bon et les personnes à bord sont adorables.

Troisième et dernière plongée de la journée : Twin Rock. Plongée plus difficile car plus de courant. Apparemment il y avait une grosse tortue mais nous n’avons pas été jusqu’à l’endroit où elle se trouvait et nous sommes rentrés avant. Cependant nous avons quand même pu voir énormément de choses sous l’eau.

A chaque mise à l’eau, avant de descendre plus bas nous faisions les exercices du matin, ce qui permet de mieux les maîtriser (sous l’eau entre 2 et 5 mètres). C’était une petite source de stress quand même pour moi, mais exercices réussis à chaque fois.

Le soir, après une bonne douche, direction ANGEL Wish restaurant pour notre repas. Un super établissement typique, pas cher et très bon.

Après cette journée plongée nous sommes crevés, on décide de rentrer, en stoppant sur le retour quelques minutes au concours des Miss local. Mais ce n’était pas folichon ^^ alors nous sommes vite rentrés.

Jour 3, Open Water et anniversaire

Deuxième jour de plongée !!! Nous nous levons plus tôt car nous devions changer d’hôtel. J’avais réservé un super établissement (le Lagùn Hotel) pour notre anniversaire, il fallait donc emmener les affaires le matin car le soir nous serions trop fatigués.

Puis direction le centre où l’on fait un briefing plongée avec tout le monde.

La première plongée est comme la veille, plongée en milieu protégé pour faire nos exercices. Cette fois de nouveaux exercices s’ajoutent. Remontée d’urgence, enlever puis remettre la ceinture de poids et le gilet complet dans l’eau, la boussole, nage en surface, planche, nager sans masque sous l’eau etc.

Lio a tout réussit (évidemment il est trop fort), mais moi ….. C’était vraiment compliqué. La remontée d’urgence je n’osais pas vraiment palmer du coup j’avais rapidement plus de souffle. Une fois bien expliqué j’ai réussi. En suite, enlever le gilet sous l’eau, bon bah évidement comme j’ai toujours le même problème, ma bouteille est remontée et mes fesses avec. Ce n’était pas évident mais j’ai réussi à gérer quand même.

En remontant sur le bateau j’étais déprimée car je pensais que je ne l’aurais pas. J’étais bien moins à l’aise que Lionel, et du coup je doutais énormément.

La seconde plongée, c’était à North Rock. Un super site comme tous les sites aux Philippines.

On a refait des exo et puis ensuite on a profité.

Nous sommes remontés pour déjeuner comme la veille. Equipe toujours au top et super repas.

Dernière plongée de la journée : Nat Nat. Julien avait décidé de me faire un peu flippé en me disant que le dernier exo à faire était d’enlever le masque sous l’eau puis de descendre à 18 mètres. Je n’ai pas bronché et j’étais prête à exécuter l’exercice. Mais là les deux se sont mis à rigoler et j’ai compris que c’était pour me faire marcher. Ouuuuuf ! Du coup en fait c’était une plongée pour le plaisir !

Sublimissime endroit, des raies pointes bleues, des centaines de poissons, des coraux de toutes les couleurs. Fiou sublime. On a pu voir une tortue rien qu’à nous pendant quelques minutes. Jusqu’à ce qu’elle parte.

Nous remontons avec des étoiles plein les yeux. De quoi faire oublier le stress de la journée.

Arrivés au centre, Julien nous annonce que nous sommes donc titulaires du PADI OPEN WATER !!!! Oh une excellente nouvelle pour tous les deux. Surtout pour notre anniversaire.

Car oui cela fait donc 1 ans que nous sommes ensembles ce 16/03/2019. Nous sommes donc ravis de ce cadeau merveilleux.

Une fois tous les documents remplis, nous repartons à l’hôtel pour s’installer et profiter de la piscine.

Le personnel ne parle pas très bien anglais. Le matin nous avions laissé nos bagages en dépôt. Sauf que le soir, la personne nous dit qu’il n’y a aucuns bagages. On stresse un peu, on insiste pour voir dans la bagagerie, et là on trouve bien nos sacs. Soulagement !

Bon, on nous accompagne dans la chambre, et on nous précise que les bagages arriveront dans la foulée. On arrive et on découvre une chambre luxueuse mais très sombre. On fait le tour, c’est très bruyant avec la grande route qui passe à côté. La fenêtre ne ferme pas (elle semble cassée). C’est un peu la douche froide vu le prix de la chambre à la nuit (150/200€ la nuit, pour l’Asie c’est excessif).

J’avais pris chambre avec balcon, hors le balcon était minuscule, à peine de quoi s’assoir.

On demande à changer de chambre. Le personnel ne comprend rien. Ils finissent par nous dire que c’est complet et que l’on doit rester là. Les bagages ne sont toujours pas arrivés. Ça commence à faire beaucoup.

On finit par mettre bien la pression au personnel, et nos bagages arrivent enfin.

On file à la piscine histoire de dire qu’on y est au moins un peu allé. La piscine est sur le toit avec vue sur la mer ! Superbe et il y a personne. On a donc bien profité.

Et là Lionel me dit qu’il a une surprise, on a rendez-vous au SPA de l’hôtel pour un massage ensemble !!!! Ce filou qui prévoit tout en cachette ^^

Direction le SPA pour une heure de massage thaï ! Troooop génial ! Merci mon amour.

On retourne ensuite à la chambre pour se doucher et s’habiller car on sort au restaurant.

On a choisi un petit restaurant typique hyper bien noté sur Tripadvisor et conseillé par le guide. On a très bien mangé et encore pour pas trop cher. Ce restaurant se nomme le Bulalo Plaza.

 

Nous rentrons super fatigués (encore mdr) mais vraiment heureux de cette journée, de ce voyage magnifique et surtout de cette merveilleuse année ensemble. Que du bonheur tout au long des mois, de l’aide, de la bienveillance, du respect et surtout de l’amour !

Jour 4, Première sortie sur les îles de la baie de Bacuit :

On se réveille tranquillement car le rendez-vous n’était pas de trop bonne heure. On va prendre notre petit déjeuné qui lui était plus industriel que celui de l’hôtel précédent. Un peu déçu quand même, l’autre nous manque vraiment. La nuit a été bruyante, et pas des meilleures.

 

Nous allons donc devant l’hôtel pour attendre notre tuk-tuk direction l’agence. Nous sommes passés par Philippines à la carte (super agence et personnel sympathique, prix raisonnables).

Personne ne vient, l’heure est dépassée depuis 15 minutes et toujours rien. On demande à l’hôtel de téléphoner à l’agence, on nous dit que quelqu’un arrive.

Mais rien, 30 minutes de retard. Je bouillonne alors que Lionel comme à son habitude reste hyper zen (quel homme ^^).

On rappelle l’agence et elle nous dit qu’on s’est mal comprit et que c’est nous qui devions venir mais qu’elle envoie quand même quelqu’un.

La personne finit par arrivée ouf ! On passe régler à l’agence et c’est parti ! Nous avions sélectionné le tour A : Seven Commando Beach, Big Lagoon , Shimizu island , Secret Lagoon , Payong Payong island.

On marche jusqu’au port, puis on va jusqu’à notre bateau en kayak. On découvre une immense banka bateau traditionnel philippin) rien que pour nous deux ^^ le luxe.

Le commandant nous informe du déroulement de la journée. Puis nous partons découvrir les îles Bacuit.

Premier arrêt : Papaya beach. Il s’agit de la plage voisine de la célèbre Seven Commandos Beach. Elle était moins blindée et donc plus agréable. On comprend pourquoi les Philippines ont des cartes postales de rêves.

On débarque sur place en kayak, puis on fait petite séance photos. Lionel décide d’aller faire du snorkling, mais revient assez vite. Pourquoi ? Car il s’est fait attaquer par un petit poisson. De quoi rire oui mais c’était vrai ^^. Le pauvre, il s’agissait d’un petit poisson souvent présent et assez agressif avec des petites dents. Du coup nous sommes retournés sur le bateau.

Deuxième arrêt : Big Lagoon. Le plus beau des lagons ! On peut y aller uniquement en kayak. On entre par un couloir d’eau turquoise, où évidemment nous nous sommes arrêtés pour faire des photos.

On continue sur le lagoon qui devient plus profond et qui devient de plus en plus bleu. En faisant le tour on trouve des nuances totalement différentes selon les endroits, on passe par des passages étroits puis au-dessus des coraux. Ce Lagoon est magnifique. Ça restera notre préféré.

L’équipage a fini par venir nous rechercher car le temps à l’intérieur est limité pour éviter le monde et d’abimer l’éco système (nous n’avions pas l’heure).

Troisième arrêt : Shimizu island pour déjeuner. Une eau verte turquoise superbe. Lionel va faire du snorkling le temps que l’équipage prépare à manger. Moi je reste me reposer sur le bateau.

Le pauvre Lio a eu du mal à remonter à bord car non seulement il y avait du courant mais aussi car le bateau manœuvrait pour se remettre en bonne position. Du coup il a beaucoup nagé. Il est remonté épuisé. Un super repas nous attendaient, poulet, riz, mangue etc. Parfait ! Avec cette vue en plus, fiou parfait !

Quatrième arrêt : Secret beach. Bon il n’y a pas grand intérêt à cette plage. C’est blindé, il faut attendre pour passer entre les rochers, et puis ce n’est pas folichon non plus. En revanche la petite plage à côté est assez mignonne. Nous avons débarqué en Kayak. Heureusement car sinon c’est à la nage qu’il fallait y aller. Les bateaux ne peuvent pas aller trop près du bord du coup, on voyait tout le monde galérer avec leurs affaires….. On se sentait pas mal privilégié. Mais nous ne sommes pas restés longtemps car trop de monde et pas grand-chose à faire.

Cinquième arrêt : Payong Payong Beach. Déserte, calme, avec le soleil bas, un petit coin de paradis ! Nous avons fini l’après-midi sur cette petite plage isolée.

Le retour est assez agréable aussi sur le bateau, à regarder les îles défiler. On s’est vraiment senti libre et privilégié toute la journée. Les tours privés c’est vraiment le top. Si vous avez les moyens, n’hésitez pas vous ferez bien plus de choses et vous serez moins contraints.

Une fois revenu sur El Nido, nous avons pris un tuk-tuk direction Las Cabanas. Une des plus « jolie » plage d’El Nido.

15 minutes de trajet et on nous dépose dans ce qui semble être un centre commercial en plein air en construction.

Nous traversons et tombons sur la plage. Bon il s’agit d’une plage assez simple et bondé ^^

Nous remontons prendre un verre dans un bar aperçu en chemin. Petit verre, petit encas et on demande au serveur quel est le meilleur emplacement pour le coucher de soleil. Il nous indique la direction que nous suivons sans problème.

Arrivés tout au bout de la plage, après les bars, les hôtels, on s’installe et là on profite. Photos, trempage de pieds, ce superbe coucher de soleil valait le détour.

Sur le retour, nous avons profité pour faire encore quelques clichés des rochers d’El Nido.

Nous sommes rentrés à l’hôtel pour se doucher et se préparer. Direction la pizzeria connue de la ville : Altrove Express. 40 minutes de queue, pour un repas…. Fade. Les pizzas sont bonnes, mais pas dingues, et les pâtes vraiment pas terribles. Déçu de ce restaurant. Trop d’attente pour peu de qualité.

Nous sommes allés nous coucher sans sortir après le diner histoire de récupérer un peu.

Jour 5, Seconde sortie en mer dans la baie :

Réveil à la cool pour aller petit déjeuner puis partir pour cette seconde journée de sortie dans les îles.

Le transport est à l’heure cette fois. Nous allons directement au port prendre le bateau. Celui-ci est accessible à pied, et est plus petit que celui de la veille.

A peine parti que j’ai voulu dire à Lionel « attention y a pas de bordures derrière les sièges du bateau, donc tout tombe à l’eau » que j’en avais fait la démonstration ! Les lunettes, direct à l’eau !

Voilà voilà c’était fait ! Ma seconde paire de lunette (récemment achetée) perdue ! Bon bah avec moi c’est une habitude, alors pas de panique ^^. Lionel lui est dépité de me voir pour la seconde fois du voyage perdre mes lunettes, mais il va s’y faire.

Bref nous sommes partis pour le tour C : Small Lagoon (exceptionnellement autorisé pour nous, car il ne fait pas parti du tour C), Hidden beach, Secret Beach, Matinloc island, tapuian island.

Une journée encore sous un sublime soleil !

Premier arrêt : Hidden beach. Nous arrivons tôt, et il y a presque personne. Le personnel est encore plus gentil que l’autre bateau. Il m’a carrément déposé sur la plage et est resté le temps que l’on se balade. Nous avons pris de belles photos de l’endroit.

Second arrêt : Matinloc Island pour faire du snorkling. C’était impressionnant et on se serait cru dans Némo ! Superbe. Lio était content car il a pu sauter du toit du bateau ! Plusieurs fois ^^

Troisième arrêt : Une plage déserte !!!! Le paradis, le vrai. Un endroit où l’on se trouvait seul au monde. Sable blanc, eau turquoise, on se croirait en lune de miel. L’équipage nous ramène la table sur la plage. On trouve un petit rondin de bois, on s’y installe et là le luxe. On est au top. Fruits frais, viande, poisson, crevettes, etc… Un moment génial gravé à jamais dans nos mémoires.

Nous partons au moment où d’autres personnes viennent s’installer sur la plage !

Début d’aprem, arrêt au Small Lagoon. Nous avons apprécié mais nous avons préféré le Big.

Pas grand monde à l’intérieur, calme et apaisant. Nous sommes entrés dans une grotte (stress de ne pas ressortir pour moi). Mais c’était très sympa.

A la sortie du Lagoon il y avait une petite plage déserte où nous avons accosté en Kayak.

Cinquième arrêt : Secret Beach. Sans grand intérêt, difficile d’accès (l’équipage nous a amené car c’était assez dangereux. Il fallait passer par un trou avec les vagues et une roche glissante…. Pour pas grand-chose au final !

C’était alors le moment du retour. Sur le bateau au soleil, passant par Hélicoptère island (vue de loin). Perso je trouvais que ca ressemblais a un hippopotame plutôt qu’un hélico.

Une fois de retour à El Nido, nous sommes passés remercier l’agence française Philippines à la carte. Mais une fois à l’intérieure, je me suis sentie assez mal.

Nous sommes donc vite rentrés à l’hôtel. Une fois à la piscine, je pensais que j’avais faim, nous avons donc commandé à manger. Mais rien n’y fait. Au final j’ai été malade toute la soirée et la nuit. Nous ne sommes pas sortis pour manger, et je suis restée clouée au lit. Pauvre Lio qui ne savait pas trop quoi faire.

Ça a été une nuit très compliquée.

Jour 6, direction Coron et ce n’est pas gagné :

Debout de très bonne heure, toujours malade, incapable de faire mes affaires. Heureusement Lio m’avait pas mal aidé la veille. J’ai profité d’un creux entre deux « vomis » pour descendre devant l’hôtel attendre le tuk-tuk. Lio a pu apporter les affaires et nous sommes partis en direction du port.

Arrivés devant l’embarcadère, ça n’allait toujours pas. J’ai attendu que Lio récupère les tickets, puis les portes se sont ouvertes. Fouilles des bagages, obligé d’attendre à la file indienne. Je prends sur moi au plus possible. On embarque, et là j’essaie de dormir.

La compagnie qui fait le transfert en bateau est Montenegro. C’est pas la meilleure compagnie du monde et le confort n’est pas au rendez-vous mais il n’y a pas énormément de compagnies qui font la traversée à cette heure-ci.

Au final c’est passé très vite pour moi mais beaucoup moins pour Lio car il n’y avait rien à faire dans le bateau. Ça lui a paru une éternité !

Nous sommes arrivés après 5h de bateau (normalement 3h de traversée), sur place là je me sentais beaucoup mieux. Intoxication alimentaire passée.

 Ouf ! Car arrivé à Coron et être malade ça n’aurait vraiment pas été cool !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *