Le Geirangerfjord, croisière et points de vue

Jeudi 17 Septembre 2020

 La route n’est pas très longue jusqu’au premier arrêt !

C’est vers midi que l’on arrive à Dalsnibba, un super point de vue depuis la route tout en haut d’une montagne.

La route est payante, 200 NOK par véhicule.

Plus cher que l’an dernier !

Mais on grimpe quand même.

Et on a bien fait, la vue d’en haut est magnifique !

Superbe vue sur le Geirangerfjord ! 

On est super haut et il y a une plateforme qui donne sur le vide… évidemment je n’y suis pas allée, mais Lio oui 😊

En marchant dessus ça faisait des craquements (bruit de la glace entre les carreaux qui cassait sous les pas).

On finit par redescendre.

Ça tournicote bien, et c’est assez raide, si bien qu’une fois en bas, ça sentait le cahouchouc brûlé.

Jusqu’à présent, pas d’alarme de portière comme la veille, on pensait que c’était réglé .

Mais non !!! Au dernier moment, Biiiiiip !!!! 

Oh non, c’est pas vrai… tant pis on continue.

Une fois garé, on regarde.

Sauf que cette fois-ci, rien a faire, on avait beau fermer la porte en la claquant plus ou moins fort, le message restait présent.

Le hic, c’est qu’on ne pouvait plus fermer la voiture à clé, vu qu’elle considère qu’il y a une porte qui est mal fermée.

L’angoisse vu qu’on devait faire la croisière.

Lionel part acheter les tickets, et moi j’essaye de nettoyer la portière (vu que c’était dégueulasse), mais ça n’a rien changé.

On a donc mangé super vite, puis on a été obligé de prendre toutes les affaires de valeurs avec nous…

On a fermé les portes avant avec la clé, mais la porte latérale et les portes de derrière (elles sont reliées) sont restées ouvertes… on verra bien, on n’a pas le choix de toute manière…

On prend le bateau et la croisière commence !

C’est vraiment magnifique.

Les montagnes sont bien plus hautes que dans le Nærøyfjord.

Il y a du soleil et c’est très agréable.

On arrive au bout, on patiente dans le bateau en appelant le loueur de voiture pour Vikiwing, qui nous donne des adresses de garages. Arrive l’heure du départ pour retourner à Geiranger.

Vous pouvez prendre uniquement le bateau aller avec votre voiture, et continuer la route par un autre chemin, mais ça ne nous arrangeait pas du tout, c’est pour ça qu’on a fait l’aller-retour lol

On n’était vraiment pas nombreux encore une fois (moins de 10 !), que ce soit à l’aller, comme au retour.

Le retour était sympa, mais le soleil avait disparu derrière les montagnes, donc il faisait beaucoup plus frais, en plus il y avait plus de vent.

Mais c’est vraiment magnifique !!

Un air de Groot non ?? 😂

Une fois à terre on retourne à la voiture.

Pour rire Lionel essaye de fermer la voiture à distance… et là, ça fonctionne 😅

Non mais Vikiwing se fiche de nous ! Lol

Bon… on ne sait pas exactement ce qu’elle a… sûrement le contacteur de porte au déconne, on ira au garage… on verra bien !

Une fois en route on remonte par la fameuse route de l’aigle qu’on voyait depuis le bateau, c’est très joli aussi et ça grimpe beaucoup.

En haut il y a un super point de vue, très joli, sur le fjord ! Évidemment on s’arrête faire des photos lol

On s’était posé la question de où dormir, car par ici il est très souvent interdit de camper sur les parkings sympas, donc il n’y a pas grand chose sur l’application.

En bas de la grande route on a failli s’arrêter, mais Lionel voulait profiter du beau temps pour faire la montée, et il avait raison, c’est plus joli quand c’est dégagé.

Donc on a essayé un spot plus haut et ça été payant.

On s’installe a côté d’une rivière, sur le côté d’un petit sentier en gravier, et c’est hyper mignon.

Je geek un peu, puis on mange !

Vaisselle, écriture , épisode et dodo !!!!! Demain ça sera repos au camping, pour travailler vu qu’il va pleuvoir !


Vendredi 18 Septembre 2020

On a super bien dormi ! Au calme, sans bruit, et pas trop froid !

On se lève tranquillement et on petit déjeune.

On prend la route, direction le camping. Quelques minutes et un ferry plus tard nous y voila.

Il y en avait énormément dans les environs, mais très peu avec la wifi, et encore moins avec wifi et machine à laver le linge…

Donc on n’a pas vraiment le choix, on va à celui de Valldal.

C’est un camping avec énormément d’emplacements permanents, et très peu de places pour les campings cars.

On va voir et on paye 270 NOK la nuit, 34 NOK pour deux douches, et 50 NOK pour la machine à laver.

On est placé entre deux « bungalow » caravanes. On n’a pas de vue et on se sent oppressé, mais pas le choix, il nous faut l’électricité pour travailler et avancer un peu.

On fait le tour du camping en repérage… il n’y a pas de cuisine… on ne va pas pouvoir rentabiliser pleinement l’arrêt au camping…

On s’enferme donc dans le van.

Lionel bosse, moi je vais faire une machine et prendre ma douche.

Les douches sont modernes mais très petites, il ne faut pas craindre de tremper ce qu’il y a au sol, sachant qu’il n’y a que peu de place pour les affaires.

Je reviens au van et je bosse à mon tour.

Il y a des travaux juste à côté et c’est gênant… décidément il n’a vraiment rien pour lui ce camping 😩

La wifi n’est pas trop mauvaise, c’est au moins ça !

Le soir bon repas, petite série et dodo ! J’ai hâte de partir d’ici.

One thought on “Le Geirangerfjord, croisière et points de vue

  1. JN

    Bonjour les van lifer.
    Toujours aussi captivant de lire vos aventures …. et les photos toujours aussi belles. Superbes paysages, ça vaut bien l’Amérique du Nord! dommage que la pluie soit aussi présente.
    La découverte de la Norvège en van c’est top! il y a des épisodes qui nous rappellent nos sorties avec notre fourgon (les campings pour refaire les pleins d’électricité d’eau et de douches confortables ….hihihi).
    Côté appli on utilise aussi Park4night de temps en temps ; on utilise plus souvent Caramaps …. et il y en a d’autres, et tout le monde y trouve son compte.
    Bonne continuation pour votre séjour ;;;JN
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *