Koh Ta Kiev, une île déserte

Mercredi 05 Janvier 2020

Direction une île sauvage où il y a seulement 5 Guest House sur toute l’île. Koh Ta Kiev.

Il est environs 9h quand nous arrivons à Otres Beach 1, lieu où les bateaux de l’hôtel Kaktus et Crusoe viennent chercher leurs clients.

On s’installe au restaurant, sans conviction d’être au bon endroit. Sur maps « MienMien », nom de la Guest House où on avait rendez vous, était plus loin… or il n’y avait absolument rien plus loin… étrange.

On commande à boire et un local vient nous proposer d’acheter un billet de bateau pour Kaktus. Nous refusons, car on pouvait voir directement à l’hôtel.

On patiente jusque 11h30, heure de départ du bateau. On rencontre un français qui bosse chez Crusoe, Matti, il nous vend super bien l’île, même si on n’avait aucuns doutes lol. Il nous explique aussi qu’il y a à peine deux semaines, sur le long de la plage, il existait pleins de restaurants, dont celui où nous avions rendez-vous. Mais que l’état a tout rasé suite au projet de développement de la ville. Du coup il n’y avait plus rien. C’est tellement triste.

Le bateau arrive et nous grimpons. Évidemment il faut se mettre un peu à l’eau pour monter si non ce n’est pas drôle. Il faut environs une heure et demie pour arriver jusqu’à Kaktus, car le bateau passe par un autre embarcadère pour récupérer d’autres clients (vous avez le choix entre les deux embarcadères).

Une fois arrivés, on prend conscience de l’île paradisiaque que c’est. De notre côté, un seul hôtel pour une immense plage… des cabanes en face de la mer, une ambiance chill qu’on va adorer.

Je fais le check-in pendant que Lio aide à décharger le bateau (les courses quotidiennes).

Je récupère le bungalow, je suis un peu déçue car j’avais réservé un bungalow avec vue sur la mer, et depuis la végétation avait bien poussé, on ne voyait donc plus rien. Seul un bungalow avait une superbe vue. Je vois avec la personne en charge et elle prévient le gérant pour qu’il vienne voir.

Le gérant, Alex, est adorable, il me fait visiter tous les bungalows pour savoir lequel je préfère. Évidement je préfère celui qui est face à la mer… mais il n’est pas disponible pour ce soir. Les gens partent le lendemain, je lui demande si ce sera possible de le récupérer, et il accepte ! Trop cool.

Cela dit, le notre est génial quand même, très grand et agréable.

Les bungalows n’ont pas de portes ni de murs, juste des palissades suffisantes pour ne pas avoir de vis à vis. Bien pensé ! 

On s’installe dans le Jungle Banana (nom du bungalow).

Puis on va manger au restaurant qui a vue sur la mer. Je prends des carbonara et Lionel un plat végétarien à base de citrouille.

Délicieux. A cet hôtel, le midi et le soir vous avez le choix entre trois plats. Toujours succulents. Le restaurant a une vue panoramique sur la mer c’est magnifique.

Après avoir le ventre rempli, on se change et on va sur la plage, où l’on s’endort très vite pendant une bonne heure. Au réveil, il y a de grosses vagues, donc pas de baignade pour nous (Lio y serait bien allé mais moi non mdr).

On assiste à un joli coucher de soleil car notre plage est bien orientée.

On rentre se doucher, et là on découvre les joies des bungalows ouverts à la nature, avec les bêtes en tout genre… un énorme scolopendre sur la moustiquaire, une grenouille dans la douche ^^

Lionel a enlevé le scolopendre et l’a mit dans les toilettes. Mauvaise idée car ça sait nager mdr il a du le noyer avec la douchette des toilettes… et la chasse d’eau à plusieurs reprises. Après j’avais peur qu’il remonte mdrrr !

Après ce fou rire, on va dîner. Gnocchi calamar pour Lio, porc et riz pour moi. Succulent. Un bon brownie au chocolat en dessert. Miam !!!

On décide d’aller faire un tour sur la plage pour voir le plancton phosphorescent, car c’est le bon endroit pour les voir. Malheureusement la lune était trop présente et on ne les a pas vus.

On rentre se coucher, on est mort lol c’est aussi ça les vacances, c’est glander et dormir !!!!


Jeudi 06 Février 2020

Après une super nuit au son des vagues, malgré la chaleur et l’averse de la nuit, on a bien dormi. Pas de visite nocturne ! 

On prend notre temps, on petit déjeune nos gâteaux, et on part à la plage qui est à 5 minutes de marche de Kaktus.

La Plage de Last Point (nom de la Guesthouse qui s’y trouve).

Une belle plage de sable blanc, la mer est haute, et à côté on se rend compte que la plage est bousillée par les déchets… mon dieux, une si belle plage gâchée !!! On va se balader, elle est très grande. Avec la haute marée les déchets sont encore plus nombreux à s’accumuler. Et oui, les déchets de la mer finissent bien quelque part malheureusement…

Ils n’ont certainement pas assez de moyens et de mains d’œuvre pour nettoyer entièrement la plage, comparés aux autres hôtels. Et en plus, cette plage est moins bien orientée, donc elle est sur le trajet des courants qui apportent les déchets. Ça fend le cœur, mais ça ramène à la réalité de la pollution qui est bien réelle.

On se balade sur la plage et on la trouve vraiment jolie. Tellement dommage cette pollution…

Et du coup personne ne vient plus ici du tout.

On s’allonge un peu dans le sable, et vers 11h30 on rentre pour changer de bungalow. 

Il n’est pas encore prêt, donc on va déjeuner en attendant. Ce sera pizza pour nous deux. Margheritta et blue cheese ! Miam.

A la fin du repas on peut prendre notre nouveau chez nous pour les trois prochaines nuits. Et là… wouaaaaaouw, il est fou celui là. Une vue magnifique sur la mer et la plage. C’est magique !!!! On adore.

On s’installe, puis on découvre un nouvel ami, un petit chat tout mignon qui squatte là ! Lol

On décide d’aller à la plage. J’avais repéré sur la carte une plage nommée Coral Beach. On devait mettre 15 minutes environ. Sauf qu’une fois dans la jungle, le chemin qu’on devait suivre était barré avec une pancarte sur laquelle il était écrit « Military zone », bizarrement on ne s’y est pas aventuré.

On a continué un peu sur un autre sentier, mais ça devenait compliqué de se frayer un chemin. Nous avons fait demi tour, et sur le retour nous avons suivi les indications « grandfather tree », qui nous ont menés à un arbre énorme, sûrement le plus vieux de l’île comme son nom l’indique.

Nous sommes revenus à notre plage un peu déçu. Nous nous sommes posés quelques minutes sur le sable mouillé avant de déguerpir à causes des sandflies (moucheron de sable) qui piquaient pas mal.

On est rentré et on a admiré le coucher de soleil depuis le balcon puis un peu depuis la plage pour Lio … de belles couleur encore ce soir.

Il est l’heure de la douche et on trouve deux grosses araignées sur le plafond, qu’on s’empresse de prendre en photo lol.

Puis on va manger. Ce soir au menu, filets de poulets avec lasagnes de légumes… les cuistos sont super doués, leurs plats sont délicieux. Ce n’est pas ce que l’on aurait prit par nous même, mais au final ça vaut le détour.

Pour augmenter nos chances de voir le plancton phosphorescent, on a décidé d’aller dans l’eau !

On se change et on part à la frontale sur la plage. Le local de l’hôtel nous avait dit qu’en allant dans l’eau, et en remuant on les verrait mieux. 

Donc hop a l’eau ! Lio a son masque et son tuba, moi j’ai pas envie de mettre la tête dans l’eau mdr 

Lionel les a bien vu mais il n’y en avait pas beaucoup. Moi d’en haut, je les voyais légèrement mais la lune éclairait beaucoup trop… donc ils n’étaient pas nombreux, ni très visibles.

On ressort de l’eau après une bonne demie heure… aller à l’eau la nuit c’est flippant, on ne voit pas les vagues arriver mdr mais c’était marrant de chercher le plancton. 

On se douche pour enlever le sable, et c’est parti pour s’endormir au bruit des vagues, quel bonheur.

Le chat nous a tenu compagnie toute la nuit sans nous déranger.


Vendredi 07 Février 2020

On se réveille doucement avec la vue sur la mer, c’est tellement agréable !

On petit déjeune, et on part de l’autre côté de l’île. 

Pour ça il faut traverser la plage puis la jungle pendant 30 minutes.

On en profite pour chercher les oiseaux et autres bébêtes. On sait qu’il y a des toucans… malheureusement nous n’avons rien vu… on a entendu un toucan, mais sans réussir à le voir dans cette densité de jungle. 

Une fois de l’autre coté, nous arrivons au Ten 103, une guest house avec des bungalows qui ont vue sur la mer. 

On prend quelques photos et je vais plus loin voir. Il n’y avait absolument personne, du coup, hop on va s’installer là bas ! 

Et en effet il n’y avait absolument personne. 

Nous nous sommes baignés dans une mer d’huile, c’était reposant. 

Vers 12h30 nous reprenons nos affaires et on remonte la plage jusqu’au bout, pour arriver à l’auberge Crusoe. 

La plage est très longue et très jolie. Personne dessus à part au niveau de la guest house KTK Bungalow.

On arrive au bout de la plage, et caché dans les arbres, on tombe sur Crusoe. 

C’est très mignon, par contre il n’y a quasiment que des tente, c’est pourquoi on n’avait pas réservé là bas. 

On commande à manger et on s’installe.

On croise Matti, et on discute un peu. 

Puis après, avec grand étonnement on croise Adeline et Guillaume, nos copains de traversée du Mékong au Laos ! Étonnant de les retrouver là ! ?

On discute un peu ensemble sur ce que l’on a fait avant.

Ils partent nettoyer la plage et nous on va se poser un peu. Je me repose au bord tandis que Lio part en snorkeling.

Il a vu quelques poissons, et moi j’ai joué avec un jeune chien ! Il voulait manger ma serviette mdr ! 

On reprend nos affaires et on descend la plage jusque là où nous étions le matin. On se pose et on se baigne rapidement, l’eau était plus basse et donc c’était plus compliqué de se baigner. De plus Lionel me dit qu’il y a de nouveau des sandflies, donc on ne tarde pas. 

On se change et on rentre en repassant par la jungle, malheureusement toujours sans succès pour observer des animaux. 

On remonte la plage et toujours personne que c’est agréable !

On se douche et on monte au restaurant pour boire un verre et profiter du coucher de soleil. 

Puis on commande à manger, poisson Binh sauce poivre rouge et riz noir pour moi, et boulettes de viande, riz et haricots pour Lio. Délicieux encore une fois !!!

On rentre à la chambre et on se regarde un film ! Le premier depuis le début du voyage ! Et oui en vacances on ne bosse pas le soir mais on regarde un film ou on profite ensemble ! C’est trop cool !

Arrive l’heure de dormir !


Samedi 08 février 2020

Levé plus tôt que les autres jours avec la musique du cours de sport lol 

J’ai très mal dormis !!!! Et oui les sandflies m’ont littéralement bouffée ! Et j’ai des piqûres qui grattent sur toutes les jambes… quelle horreur. De plus ces piqûres ne doivent pas être grattées car ça s’infecte et ça fait des cicatrices ! Du coup la nuit horrible…

On ne savait pas ce que c’était à la base, donc on a cherché sur le net et on a regardé le lit pour être sûr que ce ne soit pas des punaises de lit. 

On traine dans le lit pas mal de temps. On se demande ce qu’on fait aujourd’hui. Et finalement on reste sur la plage de l’hôtel !

Donc hop en maillot et on va se baigner. 

On se pose sous un parasol avec cette superbe vue.

Mais on ne traîne pas trop car les sandflies sont de retour… il faut dire qu’avec les piqûres que j’avais déjà, je n’avais pas envie d’en avoir encore plus.

Lio n’avait rien lui… évidement ! Lol

On remonte assez tôt pour déjeuner au restaurant ! 

Poulet riz simple pour Lio (il n’est pas au top depuis quelques jours au niveau du ventre), et moi je prend une pizza blue cheese !!! Un régal !

On profite pour demande au staff si mes boutons sont bien des piqûres de sandflies, et le verdic est sans appel ! Oui ça en est, et ils me disent bien de ne pas y toucher, au risque d’avoir des crevasses… aouch :/ 

Ils expliquent aussi que ça ne touche pas tout le monde et pas tout le temps ! Bah ouai, pas de chance pour moi alors lol 

Ils nous conseillent de ne pas rester sur la plage, de se baigner uniquement et de partir directement après ! 

Donc on retourne se baigner mais une fois fini, on remonte à la terrasse du bungalow… depuis laquelle j’entame une bonne sieste dans le fauteuil mdr 

16h30 arrive et on a un petit creux, alors on décide d’aller prendre un encas au resto, un délicieux brownie chacun ! Miam ! 

On traine et on réserve le bus pour le Vietnam ! 

On rentre au bungalow, et on va se baigner un peu.

On ne reste pas sur la plage et on se douche directement après.

On ressort pour le coucher de soleil qui avait de magnifiques couleurs et on voit les chevaux au loin. Oui cet hôtel propose des balades à cheval sur la plage, je n’ai pas craqué car ça coûtait assez cher.

Mais nous les avons vu passer et aller à l’eau. On a prit de jolies photos, puis ils sont passés en liberté devant nous et je les ai suivis. On a discuter avec Alex sur la logistique pour les amener ici… pas simple lol.

Je retourne faire des photos, on a encore eu le droit à de belles couleurs dans le ciel. Lio aussi a capturer des belles images.

Puis on va dîner. Pour le dernier soir ici, je prend des crevettes avec spaghettis, pour Lio un super roulé de porc avec un gratin de patates. Un délice.

Nous traînons un peu et on va au bungalow regarder un film.

On se couche un peu tard mais c’est les vacances lol.


Dimanche 09 Février 2020

Le réveil sonne de nouveau, c’est le dernier jour de vacance… on doit rendre le bungalow à 10h, donc on fait nos sacs et on profite une dernier fois de la vue. Il fait gris aujourd’hui, donc moins de peine à partir.

Une fois la chambre rendue, on grimpe au restaurant et on traine en discutant avec le staff etc.

On est un peu triste, mais finalement avec mes piqûres je suis contente de partir lol.

Midi arrive et on déjeune, des pennes avec des légumes pour tous les deux.

Il est 14h, l’heure de partir, donc on grimpe dans le bateau. On part en retard car on attend du monde.

Bye bye île déserte !!!!

On met environs 1h40 à arriver à Otres Beach, le point que l’on avait choisi pour le retour.

On débarque et on doit attendre le bus du soir, donc on prend quelque chose à manger au petit restaurant.

17h30, le tuctuc arrive et on nous dépose au bus. C’est parti pour un voyage compliqué ! A suivre !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *