Angkor, l’ancienne cité majestueuse

Mardi 28 Janvier 2020

Nous sommes arrivés à 18h15 à la station de minivan dans le centre ville.

On est directement prit en charge pour aller à notre hôtel.

On commence à partir quand le tuctuc s’arrête pour nous vendre son tour. Ça tombait bien, c’est ce qu’on allait chercher en premier une fois arrivés. 

Celui là est adorable, souriant et jeune, il s’appelle Vone. 

On discute, on convient d’un tarif et on réserve pour trois jours. Coool !!!!

On arrive à l’Happy Hostel, on prend la chambre (on avait le choix entre rez-de-chaussée ou dernier étage, j’ai choisi en haut pour éviter les cafards si jamais il y en a… LOL).

Et surprise !! On a été surclassé, on a une immense chambre pour trois. Trop cool.

On pose nos affaires et on va directement manger, car au final le midi on n’avait pas eu le temps à cause du retard.

on est super bien placé dans le centre près de la rue des restaurants.

On a choisi un restaurant italien sur TripAdvisor, La Bruschetta, très bon et pas très cher.

Le concept est simple, ce sont pleins de petits plats à partager. 

On choisit une pizza et des pâtes au canard. Délicieux.

Bon, vu que ce sont des petites portions Lio avait encore faim, il a commandé une calzone au chorizo. Moi j’ai craqué pour la pana cota mangue.

Une fois rempli, on rentre bosser un peu et dodo. Demain commence notre premier jour dans la cité d’Angkor, on a hâte.


Mercredi 29 Janvier 2020

Le réveil sonne à 7h, je saute du lit, trop pressée de visiter Angkor, depuis le temps que j’attends ça.

Lio a plus de mal à se lever pour une fois.

Notre chauffeur nous récupère à 7h30 pour aller acheter les billets d’entrée du site. 

Ils vendent des forfaits : 1 jour, 3 jours, 7 jours.

Nous prenons le pass 3 jours.

Puis direction Angkor National Park.

Aujourd’hui, la « grande boucle » est au programme. Seulement on la fait à l’envers pour éviter le monde. Vers 8h nous sommes au premier arrêt :

Pre Rup :

Un ensemble de temples en ruines, mais bien conservés. 

Joli et d’architecture typique cambodgienne.

Nous étions quasiment seuls.

East Mebon (Mebon Oriental) :

Un peu similaire à Pre Rup. 

Très joli.

Nous étions très peu à visiter le temple.

Ta Som :

Un de mes préférés. Il est perdu dans la jungle avec beaucoup de végétation, et surtout, arrivé au bout vous aurez la belle surprise de voir un fromager énorme recouvrir l’entrée du temple (Le fromager est le type d’arbre que l’o. Trouve sur les temples d’Angkor). C’est impressionnant, d’autant que c’est le premier que nous voyons et certainement un des plus beaux avec ceux de Ta Prohm.

Je vous laisse découvrir. Lionel a aussi traqué les bébêtes pour les prendre en photo lol, araignées, insecte inconnu, singe, etc. Ici les singes sont très agressif, il faut vraiment s’en méfier, un touriste a faillit se faire mordre sous nos yeux….

Au départ nous étions seuls, et puis la foule est arrivée au moment où l’on partait.

Neak Poan :

Pour aller à celui là on traverse un ponton sur un lac, pour arriver à un temple sur l’eau.

Très joli mais petit. On peut juste faire l’aller retour.

Il y avait un peu de monde mais cela s’enchaînait bien. Lio a encore couru après les libellules.

Preah Khan :

Un très grand temple aussi entouré de verdure, des ruines partout, des magnifiques arbres, des fresques en bon état.

On a passé un super moment car nous étions presque seuls, on a croisé quelques groupes, mais vu la taille du temple on se sentait seul.

Nous sommes ensuite rentrés par la route principale en voyant au loin Angkor Wat. C’était dur de ne pas aller le visiter lol.

Nous sommes rentrés vers 14h, nous sommes allés directement manger.

Le chauffeur nous avait dit qu’au Old Market on pouvait manger pour pas cher, du coup on est allé voir et en effet, les prix étaient bien moins élevés.

On s’est arrêté au Nai Traditional Khmer Food, riz pour Lio, nouilles pour moi. Et on a testé les nems jambon fromage. Super bon ! Et tout ça pour 8$ à deux, boissons comprises.

Puis direction la chambre où je me suis pris la tête tout l’aprem pour le bateau et le bus à venir.

Au final on a réservé le bus le soir à l’hôtel, et pour le bateau on verra sur place.

On sort pour essayer de trouver le marché de nuit, mais ici ce n’est pas de la nourriture mais des souvenirs shop… On fait donc le tour des petits restaurants à la quête d’un avec des prix pas trop chers.

On tombe sur le Steven BBQ, bien noté et pas cher.

Un lok lak traditionnel pour moi, et un revisité pour Lio, avec des Yellow noodle.

C’était très bon et pas cher.

Bon, j’étais un peu barbouillée après, mais je ne sais pas si ça venait du plat.

Une fois rentrés, je finis par regarder pleins de blogs sur les temples d’Angkor, les bons horaires pour éviter le monde, les temples à voir et les infos pour le lever de soleil.

On se couche assez tard… demain le réveil va piquer.


Jeudi 30 Janvier 2020

On se lève difficilement à 4h40… ce matin c’est lever de soleil sur Angkor Wat. J’ai lu qu’il y avait énormément de monde et que c’était compliqué… on verra.

On part un peu avant 5h avec le tuctuc.

On arrive 20 minutes après et là on se rend compte du monde. On est efficace et on passe vite les contrôles de billets, on marche vite et on arrive. J’avais lu que le lever se regarde en face des bassins pour avoir le reflet du temple dans l’eau. La meilleure vue était depuis le bassin de gauche. A notre surprise en arrivant celui ci était… fermé ! Du coup tout le monde était sur celui de droite qui est normalement délaissé car la vue est moins belle.

Mes aptitudes de parisienne à me faufiler ont payé !!

On se faufile et on trouve une petite place pour Lio et le trépied plutôt bien placée.

Bon, on aurait pu avoir mieux si deux espagnols relous n’avaient pas refusé que Lio passe devant eux au sol sans les déranger, mais bon, il était bien placé quand même.

Moi en revanche j’étais plus en arrière et avec du monde devant, j’ai eu le malheur de sortir une fois du rang pour aller voir l’autre bassin et comprendre pourquoi tout le monde était à celui de droite. A mon retour évidemment on m’avait sucré ma place, je verrai mal mais tant pis, Lio est bien placé pour les photos.

J’étais juste derrière deux mecs immenses, du coup je ne voyais absolument rien. J’ai juste réussi à prendre quelques photos quand un chinois a bien voulu me laisser passer les bras devant lui quelques instants.

J’ai prit quelques photos de la foule pour montrer le nombre de personnes agglutinées… c’était fou.

Je n’ai pas osé sortir pour prendre une photo de plus loin car après je ne pourrais plus revenir…

Une fois le lever du jour bien entamé, le temple a ouvert ses portes à la visite… ce qui a provoqué une ruée pour être le premier à le visiter.

Nous on ira plus tard, on suit le conseil des blog.

Direction le premier temple de la journée.

Ta Prohm :

C’est le temple du film Tomb Raider.

On y était un peu après l’ouverture, du coup il n’y avait presque personne. Trop bien.

On a pu profiter du décor magnifique, des dizaines d’arbres sur les temples, des ruines en bon ou mauvais état. J’ai adoré cet endroit plein de mystères et d’aventures.

C’était superbe de voir que la nature a autant repris ses droits.

Je vous laisse en juger par vous-même.

On y a passé plus de deux heures.

Sur place, par hasard nous avons rencontré un photographe français installé au Cambodge, Régis Binard, avec qui on a discuté brièvement et qui nous a donné sa carte… affaire à suivre ^^

Second arrêt, Bayon Temple (Angkor Thom) :

Un endroit un peu plus chargé que les autres. On n’a pas spécialement adoré ce temple car il est basique et il n’y a pas de végétations, à l’intérieur c’est un peu un labyrinthe. Mais il reste joli quand même.

Sur le chemin on passe par la porte d’Angkor Thom et c’est superbe.

Troisième arrêt : Angkor Wat ! Enfin !!!

On y est allé pendant l’heure du déjeuné et… Personne. Une visite au calme, pour monter au somme… aucune queue, pas de tour opérator, très peu de monde. Un bonheur. On a aussi bien profité pendant plus de deux heures sur place.

Après ça on a mangé dans un bouiboui pas cher en face du temple (le seul avec des prix pas chers), la devanture est rouge. Il y en a devant tous les temples, ils vendent principalement des smoothies.

C’était très bon et pas cher.

Retour en suite à l’hôtel pour bosser. L’aprèm est passé vite, et le soir on a mangé au Tevy’s Place. C’était succulent et très peu cher. On y retournera le lendemain pour sur.

Poulet frites pour moi et Lio teste le lok lak traditionnel.

On rentre et continue de bosser avant d’aller au dodo.


Vendredi 31 Janvier 2020

Dernier jour de visite des temples. La veille, on s’était mit d’accord avec le chauffeur pour faire le reste d’Angkor Thom, et quelques temples autour.

Mais en fait on a réfléchit et on a changé d’avis, on aimerait aller voir le temple qui est loin, puis ensuite faire Angkor Thom en laissant les autres petit de côté.

Le chauffeur accepte et c’est parti pour une heure de tuctuc dans le froid lol.

Le paysage est agréable et on passe par quelques villages.

Banteay Srey :

Une fois sur place on va directement visiter le temple sans s’occuper des alentours. On y reviendra après la visite. Comme il n’y avait personne, on voulait profiter de l’intérieur tranquille.

C’était chouette, pas grand monde, le soleil, tout était top.

A l’entrée beaucoup de locaux s’étaient réunis pour fêter le dieu. Ils étaient en tenue de fêtes, donc très beaux.

En sortant du temple on a choisi le chemin à droite, où les groupes ne tournaient pas. Petit sentier tranquille qui nous a permis de longer le temple et de retourner au niveau de l’entrée. Mais il y avait beaucoup plus de monde, des cars remplis venaient d’arriver et ça se voyait. Découragés, nous repartons vers le sentier pour le suivre. Nous étions seuls, et nous avons pu voir les buffles de très près.

Visite agréable !

On reprend le tuctuc direction Angkor Thom.

Angkor Thom, Baphuon, Phineanakas, Elephant Terrace, et alentours :

Une fois déposé sur place, Lionel ne pensait qu’à une chose, contacter le photographe rencontré la veille pour lui demander des informations.

Du coup on profite que je capte pour lui envoyer un message. Il répond vite et on s’appelle. Résultat… ça nous plairait beaucoup de faire un stage avec lui.

On se laisse le temps de le réflexion et on le rappelle quelques minutes après pour accepter la journée. On a eu de la chance qu’il soit disponible ce jour là…

On continue la visite qui est très agréable. 

Pour aller en haut du Baphuon, il faut grimper pas mal de marches pentues, moi je m’arrête à mi-chemin car le vertige commence à arriver.

Lio monte mais la vue n’est pas folle.

On continue la visite en passant par le parc, très joli, on voit les « éléphants », et on finit par un petit temple délaissé des touristes en face.

On commence à avoir faim, du coup on décide de rentrer pour déjeuner.

On dit au revoir à notre super chauffeur, Vone, avec qui on a passé trois super journées. Il a toujours eu le sourire, il était patient, très serviable et surtout de bons conseils.

On retourne manger au Nai, le premier restaurant du premier jour. On commande des carbonara pour moi et un burger pour Lio. C’était bon mais pas fou non plus.

L’après-midi sera dédiée au repos. On devait bosser mais une flemme s’est emparée de nous mdr

On a regardé les photos de Régis, puis on est sorti dîner au Tevy’s Place comme la veille.

J’ai repris la même chose, on ne change pas une équipe qui gagne lol et Lio s’est laissé tenté par un curry très pimenté ! Excellent et une nouvelle fois vraiment pas cher !

On rentre dormir pour être en forme pour le cours photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *